Mercy Thompson Tome 1 : L'appel de la lune


" Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. " 

En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement...

-----------------------------------------------------------------

La première fois que j'ai lus ce livre, je n'étais pas réellement enthousiaste. On m'avait offert le tome 1 alors que la folie Twilight rendait les fillettes hystériques et autant vous dire que, Twilight, je n'ai pas DU TOUT accroché. C'est donc avec réticence que j'ai ouvert ce roman, décidant tout de même de faire l'effort de lire ce que l'on m'avait gentiment offert. J'ai tout de suite accroché ! Je ne regrette absolument pas de m'être lancé dans cette aventure aux côtés de ma coyote préféré !
Et de ses copains loups-garous !

J'ai trouvé le style de Patricia Briggs – plutôt simple et contemporain – très agréable à lire. L'emploi de la première personne du singulier m'a tout d'abord déroutée, mais finalement, je me suis laissée happer par l'histoire, me mettant rapidement et facilement à la place de Mercy. Mon mari, en revanche, a eu plus de mal à se mettre dans la peau d'une femme, ce sera donc à vous de voir si ce style vous convient.
L'histoire se met en place doucement, prenant le temps de bien placer le décor pour que le lecteur ne soit pas largué une seul minute. On découvre donc un monde où se côtoient – sans le savoir – humains et autres créatures mystérieuses. Un monde où certains faes ont fait leur coming out, dévoilant par la même occasion l'existence de la magie et du danger. Seules les créatures les plus inoffensives ont été montrées au public, mais la révélation des autres « races » ne saurait tarder.
C'est dans cette ambiance tendue que Mercy rencontre un jeune loup-garou solitaire, fuyant un danger inconnu. Décidée à l'aider, la mécanicienne se verra embarquer dans des conflits qui la dépasse, au milieu des loups-garous, des vampires et des sorcières. L'intrigue est totalement addictive et la conclusion pleine de surprise ! Le tout est ponctué par beaucoup d'humour et quelques touches de romance.
Et des bisous poilus.

J'adore Mercedes ! Elle est forte, juste, intelligente et impertinente. Elle a un don incroyable pour se fourrer la tête la première dans les ennuis, au grand dam de ses amis. Elle est également indépendante, ce qui ne plaît pas du tout à sa famille d'adoption : les loups-garous, être affreusement territoriaux et possessifs. Tout cela la rend terriblement attachante et drôle.
Elle aime particulièrement enquiquiner Adam, l'alpha de la meute locale. En bon loup-garou, il aime avoir le contrôle, même s'il a parfois du mal à garder son calme. Militaire de carrière, il est également droit et avec un fort instinct de protection. Lui et Mercy passent leur temps à ce chamailler, malgré les efforts de la pétillante Jesse, fille d'Adam, qui s'amuse à jouer les entremetteuse.
Mercy peut aussi compter sur Stefan, un vampire fan de Buffy et possesseur d'un magnifique Vanne aux couleurs de scoubidou ; Zee, l'ancien patron de Mercy et Fae puissant ; Samuel, son ami d'enfance et première amour ainsi que toute une flopée d'autres personnages, plus ou moins importants, mais toujours marquants.
Sans oublié Médée, le seul chat acceptant toutes ces dangereuses créatures.


Avec Mercy, Patricia Briggs a sut créer tout un univers où la magie serait réelle, où les créatures de la nuits, les faes et les humains se croisent sans se voir, où le danger est partout sans que personne ne le sache.
L'auteur s'est approprié les folklores de divers pays, les remaniant à sa sauce sans pour autant renier leurs origines. Ici, les loups-garous et les vampires sont de véritables prédateurs mortels, les faes cachent leur apparences horrifique sous leur « glamour » et chaque factions possèdent une hiérarchie strict, qui leur ai propre.
Un véritable petit bijoux de l'urban fantasy (bit-lit), que je vous conseil fortement !
À ajouter sans hésitation à votre bibliothèque !




Gifs = Wolf's rain ; Games of thrones ; source inconnue ; La Belle et la bête (Disney)

Commentaires