Mercy Thompson : Retour aux Sources


« Les loups-garous peuvent être dangereux si vous êtes sur leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. »
Mercy Thompson n'est pas une fille ordinaire.
Mécanicienne, dure à cuire, elle n hésite pas à mettre les mains dans le cambouis. Et si vous la cherchez, elle se change en coyote. Un pouvoir bien pratique quand elle se retrouve plongée en pleine guerre des meutes de loups-garous, mais inefficace contre sa mère !

-----------------------------------------------------------------

Je suis une grande fan de la saga Mercy Thompson de Patricia Briggs. J'ai lus tous les romans, ainsi que les nouvelles et spin off. Alors, dés que j'ai vu qu'un comics sortait, vous pensez bien que je me suis jeté dessus ! Et je ne l'ai pas regretté un seul instant ! 
Trop heureuse de revoir ma coyote préféré ! 

Comme à son habitude, Mercy plonge dans les ennuis dés les premières pages. Nous n'avons pas le temps de nous ennuyer ! 
Entre deux batailles, nous faisons la rencontre de quelques-uns des personnages les plus importants, charismatiques et attachants de la saga (rien que ça!), comme Adam, Zee ou bien encore Stefan. Les voir, tour à tour, rencontrer Mercy et se rendre compte de ce que cela implique était très drôle. 
Vraiment, je conseille de lire ce comics après avoir dévoré les premiers tomes de la série pour savourer comme il se doit tous les petits sous-entendus et les clins d’œil à la série de livre. 
Et pour danser sans fin avec les loups ! 

Le style graphique est plutôt réussit. Il y a parfois quelques soucis de proportions mais je soupçonne l'illustrateur de les avoir fait consciemment, afin de rendre certaines créatures plus effrayantes, voir même dérangeantes pour certaines. 
Les personnages sont très expressifs et le découpage dynamique. Les planches ne sont pas surchargées de décors et d'éléments inutiles comme c'est le cas dans certains comics. Il n'y a rien à redire là dessus pour ma part. C'est fluide, beau et agréable à lire. 
C'est également un poil sanglant... un poil.




Gifs = TeenWolf  ; Wolf's rain

Commentaires