Beast master - série terminée (2 volumes)

Yuiko est une étudiante qui adore les animaux mais ne parvient pas à les approcher car cet amour n'est malheureusement pas réciproque. Quand elle fait la rencontre d'un nouveau camarade de classe, Leo, elle est intriguée par son caractère bestial et va vite s'attacher à lui.

Le garçon souffre en réalité d'une apparence qui intimide et cache un doux tempérament. Il lui arrive en effet d'entrer en phase "berserk" quand ses proches sont en danger et constitue dès lors un risque pour son entourage...

-----------------------------------------------------------------

Pas besoin d'avoir 30 volumes pour faire un bon manga, la preuve avec Beast master !
j'adore vraiment cette histoire ! L'intrigue est basique mais on se laisse porter avec plaisir par les deux personnes tellement adorable et drôle !
Comment on peut résister à ses bouilles ?

Yuiko est tellement émotive et totalement folle ! Elle fonce sans réfléchir, quitte à devoir demander pardon par la suite. Elle est loin du cliché habituel des héroïnes de shōjo, et c'est ça qui m'a plût. Elle est plus complexe qu'elle ne le laisse penser au premier abord et ne court pas du tout après l'amour, au contraire. Tout ce qui l'intéresse ce sont les animaux, et malgré ses efforts, ils ne lui rendent pas vraiment son affection. La pauvre est hilarante lorsqu'elle tente une approche.
Leo, lui, est terrifiant et en même temps terriblement mignon et naïf. On a envie de le prendre dans nos bras et de le consoler. Malgré son histoire un peu tirée par les cheveux, on s'attache à lui et on prend plaisir à le voir grandir, mûrir et s'ouvrir aux autres.
Leur relation se construit petit à petit, tout en douceur. Aucun des deux ne recherche réellement l'amour et c'est pourtant le plus naturellement du monde qu'ils se rapprochent. Chacun apporte à l'autre ce qui lui manquait pour s'épanouir pleinement.
Ne sont-ils pas trop mignons ? <3

Les dessins aux lignes fines sont très agréable à regarder, il y a assez de détails pour le rendre sublime, sans surcharger les pages. Le découpage est fluide et facile à suivre et retranscrit à merveille les sentiments des personnages.
C'est beau, c'est émouvant, c'est drôle, quoi demander de plus ?
La première impression est souvent la bonne... ou pas. (sens de lecture japonaise)


Gifs = Scan du livre mis en gifs, trouvés sur internet. 

Commentaires