mardi 21 septembre 2021

Mercy Thompson tome 12 - L'Empreinte de la fumée

 


Les seuls pouvoirs de Mercy sont de se transformer en coyote et de réparer les voitures. Mais elle a des amis partout et une meute de loups-garous qui assure ses arrières. Heureusement, car elle risque fort d'en avoir besoin.

Il y a des siècles, les faes vivaient En-Dessous, jusqu'à ce qu'ils en soient chassés. Ils y ont abandonné leurs châteaux, leurs trésors... et leurs prisonniers. Laissés en liberté, ces créatures se sont entretuées jusqu'à ce que seules les plus dangereuses survivent. Et à présent, l'une d'entre elles s'est échappée. Avide de chaos et de destruction, le monstre peut changer d'apparence, et s'emparer de la volonté de ceux qu'il mord, les pousser à attaquer ceux qui leurs sont chers. Mais il a commis une erreur en pénétrant sur le territoire de la meute, car Mercy ne reculera devant rien pour défendre les siens.


-----------------------------------------------------------------

Quoi dire sur ce tome mis à part que je l’ai dévoré ! Il est, selon moi, un tome « transition », dans le sens où beaucoup de choses se passent mais que tout ces évènements ne sont que les prémisses de quelques choses d’encore plus grand ! Je ne sais pas où veut nous emmener Patricia Briggs mais je sens que cela va être épique, aussi bien pour Mercy que pour Anna et Charles dans le spin off « Alpha et Oméga ». Mais, pour l’heure, ce tome nous met face à un ennemi redoutable, nous rappelant violemment que les contes de fées ne sont pas si mignon

Mercy nous avait prévenue !


Nous le savons depuis quelques temps maintenant, Mercy a décrété que les Tri-Cities était sous la protection de la meute. Depuis lors, beaucoup d’évènements se sont enchaînés, la dernière en date étant l’affrontement contre les sorcières Hardesty… et cette bataille a laissé de lourde séquelle sur la meute et, plus particulièrement sur Adam. L’arrivée d’un monstre de fumée, échappé tout droit d’En-Dessous, n’arrange pas les choses et encore moins celle de loups inconnus s’introduisant sur le territoire de la meute !

Mercy devra faire preuve d'autant plus de force que d'habitude car elle devra lutter pour sa survie, celle de ses proches mais également pour sauver son couple, en grand danger depuis la mort d’Elizaveta. Heureusement, notre coyote préféré ne manque pas de ressources.

Même si elle finis toujours amochée...


Pas de nouveaux personnages dans ce tome, et cela me va très bien car, cette fois-ci, nous voilà revenus au cœur de notre magnifique meute. C’est donc avec plaisir que nous revoyons les loups d’Adam, et notamment mon chouchou : Ben !

Bien entendu, quelques créatures que nous connaissons bien font aussi leur apparition tel que Zee, le plus génial des gremlins ; Stefan, notre vampire fan de Scoubidoo, mais aussi Larry, le roi des gobelins ou encore En-Dessous, la fae psychopathe à l’apparence de fillette de 10ans.

Néanmoins c’est vraiment au cœur de la meute que l’action se déroule cette fois-ci. En effet, les liens de meute, et surtout celui de couple reliant Mercy et Adam seront une part importante de l’histoire. J’ai d’ailleurs adoré me plonger dans l’espace imaginaire où Mercy les visualise tous.

Je ne m’attarderai pas plus sur la meute car ils sont nombreux et cela ne ferai que grossir cette chronique qui s’annonce déjà bien longue. Je vais donc me concentrer sur notre héroïne et son alpha de mari.

Dans ce tome, Mercy est plus forte que jamais et, pourtant, nous montre aussi quelques failles qui ne la rendent que plus attachante. Elle arrive à merveille à combiner sa vivacité, son intelligence et ses capacités surnaturelles pour se sortir des pires situations et n’hésite jamais à se mettre en danger si cela permet à ses proches de s’en sortir.

Adam est bien plus fragile dans ce tome. Secret, meurtrie par son combat contre les sorcières, il se renferme sur lui même tout en faisant son possible pour maintenir la cohésion de sa meute déjà fragilisée par sa rupture avec le Marrock. Il m’a fait peur, m’a déchiré le cœur à plusieurs reprise, m’a attendrie tout autant... Il nous montre dans ce tome un côté que Patricia Briggs n’avait fait que survoler dans les romans précédents. Mais il reste, au fond de lui, un alpha qui, à l’instar de sa femme qu’il aime tant, serait près à tout pour le bien être de ses proches. il n’aura de cesse de tout faire pour sauvegarder sa meute, sa famille.

Même si leur couple n’est pas l’élément centrale de la saga, force est de constater qu’il est juste parfait. Lorsque je m’imagine le grand amour, je ne vois pas une fille paumée devenir accro d’un vampire au premier regard, ni une pom-pom girl tombant amoureuse d’une psychopathe juste parce qu’il l’a sauvé une fois et encore moins une serveuse tombant sous le charme d’un vampire qu’elle ne connaît ni d’Eve, ni d’Adam… non, je vois une relation telle que celle de Mercy et Adam, s’étant construite au fil du temps, ayant des disputes, des coups durs, mais se relevant toujours plus fort, ensemble. Ils sont drôle, attendrissant, déchirants, … j’aime tellement voir leur relation évoluer et, je ne vous le cache pas, je rêverai de voir Mercy annoncer à Adam l’arrivée d’un adorable petit change-peau dans leurs prochaine aventures !

Un bébé coyote… ou louveteau ?


Comme je l’ai dit plus haut, ce tome donne vraiment l’impression d’être la transition vers quelques chose de beaucoup plus gros. Des évènements se préparent dans l’ombre et je pense que l’univers de Mercy va s’en retrouver chambouler. J’ai vraiment adoré ce tome et j’ai hâte d’être au prochain ! C’est incroyable de voir que, même après 12 tomes (sans compter Alpha et Oméga ainsi que les nouvelles), je ne me suis toujours pas lassé de la plume de Patricia Briggs. Cette auteur a vraiment le don de nous embarquer dans son univers qu’elle étoffe toujours plus à chaque romans.

Ce que j’adore dans cette saga c’est que, tout est bien plus qu’une simple histoire d’amour comme on le voit souvent en Urban fantasy (Bit-lit). Bien sûr, le couple de Mercy et Adam a une part importante dans l’histoire mais ce n’est pas cette relation qui est à la base de tout, qui engendre les problèmes, qui attirent les ennemis... bien au contraire. L’univers est riche, il est question de politique, d’évolution du monde, de liens entre amis, meute, enfants et parents, … et surtout, SURTOUT, l’héroïne n’est pas le centre de l’univers. Alors, certes, Mercy à un don pour attirer les ennuis à elle… mais elle s’y retrouve mêlé bien malgré elle dans la majorité des cas et elle n’est que rarement le centre de l’intrigue, simplement une protagoniste.

La saga de Mercy Thompson (ainsi que Alpha et oméga) est réellement un coup de cœur qui ne fait que croître au fil des années et je ne vous la conseillerait jamais assez. Si vous aimez les créatures fantastiques, les intrigues, l’action, alors foncez !

Vous allez vite tomber sous le charme de la meute !


Gifs = Once upon a time ; Umbrella academy ;Les enfants loups ;Le livre de la jungle





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire