Alpha & Omega, Tome 4 - Entre chien et loup


Pour une fois, ce n'est pas parce que Charles est l'exécuteur de son père qu'il part en voyage avec Anna. C'est pour des raisons personnelles qu'ils se rendent en Arizona : Charles a l'intention d'offrir un cheval à Anna pour son anniversaire. Ou du moins, c'est l'idée… Mais le couple va bientôt découvrir qu'un dangereux fae rôde dans les parages, remplaçant des enfants humains par des simulacres magiques. La guerre froide entre faes et humains est sur le point de se raviver, et Charles et Anna vont se retrouver pris entre deux feux.

-----------------------------------------------------------------

J'ai eu beaucoup de mal à lire ce tome d'Alpha&Oméga. Non pas qu'il soit mauvais, loin de là ! Mais parce qu'il traite d'un sujet qui me touche particulièrement : les enfants. Malgré tout, j'ai, tant bien que mal, mis mes émotions de côté et j'ai poursuivit ma lecture.
Et je n'ai pas pleuré !Juré !

Au premier abord, le tome nous plonge dans une petite histoire sympathique de couple. Charles veut offrir un cadeau à Anna et, pour cela, ils s'en vont voir un de ses vieux amis. Parce que, OUI ! Charles a des amis ! Malheureusement, les choses ne se déroulent pas comme prévu et, tout comme dans le tome précédent, nos loups-garous se retrouvent rapidement mêlés à une histoire de crime sordide : Des disparition d'enfants.
Et c'est là où j'ai eu énormément de mal. Le roman est très bien écrit, comme d'habitude, mais le sujet des enfants est pour moi réellement sensible et les voir malheureux, maltraité ou pire, dans un roman, me rend la lecture extrêmement difficile.
Fort heureusement, Patricia Briggs à sut allier avec brios les scènes horrible et celle un peu plus légères, afin de nous permettre de souffler un peu.
Rien de mieux que des chevaux pour nous consoler 

Comme dit plus haut, nous découvrons donc une toute nouvelle facette de Charles. Le bel indien si taciturne et solitaire, a en réalité quelques amis. Malheureusement pour lui, ceux-ci ne sont que de simple humains et les voir vieillir l'attriste profondément. Ce roman est vraiment centré sur lui et ses sentiments.
Heureusement que sa chère Anna est là. Assez discrète dans ce roman, elle reste néanmoins indispensable à l'assassin du Marrok et leurs discussions sur le futur sont réellement touchantes. J'espère de tout cœur que leur projets se concrétiseront dans l'avenir !
Les amis de Charles, Joseph et sa femme, sont à la fois adorables, drôle et parfois détestable (je pense notamment à la femme de Joseph). Leur famille sont à leur image, malheureusement, ma mémoire de poisson rouge ne pourra tous vous les citer ! Car, oui, s'il y a un défaut à ce roman, c'est bien celui là : nous nous retrouvons plongé dans un tout nouvel endroit, avec une nouvelle meute et une ribambelle de nouveau personnages, sans compter les chevaux ! Dur dur de faire le tri dans tout cela !
Heureusement, au milieu de toutes ces nouvelles têtes, quelques visage connus font leur apparition.
Surprise !

Un tome fort en émotions donc, mais que j'ai néanmoins apprécié.
Les moments d'accalmies en compagnie des chevaux m'a beaucoup plût et l'enquête de Charles et Anna m'a tenu en haleine du début à la fin. Son dénouement m'a d’ailleurs totalement surpris.
Je ne sais ce que me réserve les prochains tomes de cette saga mais je pense que je ne m'en lasserai jamais !
Encore plus de livres ! 



Gifs = Xéna ; Spirit ; Star trek ; Merlin l'enchanteur.

Commentaires